Court-métrage avec les ados de l’Espace Jeunes

Une mystérieuse malédiction…

“1970, à Sarzeau, un garçon en panique s’enfuit. Dans ses mains une boîte en fer rouge, qu’il s’empresse de cacher les fourrés.

2020, trois ados retrouvent cette boîte. Mais peut-être n’auraient-ils jamais dû l’ouvrir….”

Houuu, intéressante cette intro ! Mais reprenons depuis de début.

Cette semaine, nous nous rendons dans le Golfe du Morbihan, à Sarzeau. Nous avons rendez-vous avec les ados de l’Espace Jeunes, que nous allons épauler pendant 5 jours dans la réalisation de leur court-métrage. Une douzaine d’apprentis cinéastes, avec une majorité de garçons très désireux de réaliser un film d’horreur. Et c’est à grands coups de “et après il meurt !”, ou “et là il y a une poupée maléfique et un clown tueur qui découpent la victime”, que nous arrivons à construire notre histoire… non violente ! Nous trouvons un compromis qui évite les effusions d’hémoglobine ou autres démembrements à l’écran mais qui jouera tout de même sur le suspense et le fantastique. Le scénario “Les 3 miroirs” est maintenant écrit !

Nous profitons de l’étape de pré-production pour discuter du storyboard, et le groupe pourra s’essayer au dessin d’une scène de leur film. Le storyboard, ou scénarimage, c’est le premier visuel d’un film, dans lequel on pourra apprécier les différentes valeurs de cadre et les mouvements de caméra comme au cinéma.

Place à la distribution ! Qui veut faire le dealer ? “MOI!!! MOI !!!! NAAAAN C’EST MOI QUI AI DIT EN PREMIER !!!” … bref. Après une étape somme toute riche en débats constructifs, nous arrivons à un casting définitif. Nous pouvons partir en repérages pour les lieux principaux de notre histoire.

Début du tournage ! Silence plateau ! Moteur eeeeet…. SILEEENCE ON A DIT …. ACTION ! 

Comme à notre habitude, Pierre derrière la caméra avec l’équipe technique et Valentin devant la caméra avec les comédiens. Le tournage commence, et malgré un anecdotique petit crachin breton nous parvenons à mettre les premières scènes en boîte.

Bien sûr l’histoire se déroulant en août 2020, les personnages portent le masque… une grande nouveauté pour nous puisqu’il faut composer avec et l’intégrer dans l’histoire. Il faut aussi refaire certaines prises de son, car la voix est feutrée derrière les masques.

Dans tous les cas, hors de question pour nous de demander le moindre écart aux jeunes concernant les mesures sanitaires recommandées, alors tout le monde masqué ! Mêmes les comédiens !

Pendant le tournage, nous ferons essayer aux jeunes cinéastes différents matériels de tournage : trépied, rail de travelling, rig épaule… Nous leur expliquerons aussi certaines astuces de mise en scène, ou moyens de tricher avec l’image et le son.

Clap de fin ! C’est dans la boîte ! Une fois le tournage réalisé, place au travail de post-production, avec le montage vidéo et le travail du son. Par petits groupes, ils feront une initiation au montage avec le logiciel gratuit Shotcut, et vont monter par eux-mêmes une scène de leur court-métrage. Côté son, nous allons décortiquer les différentes couches de son que nous entendons dans un film. La prise de son directe, les voix, les bruitages, le fond sonore, la musique, la nappe sonore. Et pour bien comprendre le crucial de cette étape, nous nous amuserons à pourrir le son de scènes cultes du cinéma : Titanic, Pulp Fiction, Les Enfants du Marais… Pardon Tarantino… 

Nous tenons à féliciter l’équipe d’animateurs de Sarzeau, Stéphanie, Thomas et Thomas, qui ont su solliciter les ressources de la ville et créer de l’échange. Nous avons ainsi pu tourner une scène dans le café associatif Ty Poul, que nous remercions pour leur participation. Merci également à la Police Municipale de Sarzeau pour l’uniforme, et à la commune de Sarzeau pour la mise en place de la projection sur la place du marché.

En effet le dernier jour, c’est le jour de la projection. D’ailleurs, plusieurs projections publiques, sur la place du marché à Sarzeau. Nous avons installé avec le groupe les tonnelles, le matériel vidéo et sono, et place à la projo !

Un grand bravo aux cinéastes de Sarzeau, et merci aux anim pour leur super accueil ! Nous reviendrons avec plaisir !

Pour en savoir plus sur nos ateliers Cinéma : https://www.lesaccordesproduction.fr/les-ateliers-cinema/

Suivez notre actu sur notre blog : https://www.lesaccordesproduction.fr/blog/

Des infos sur l’Espace Jeunes de Sarzeau ? C’est par ici : https://www.facebook.com/espacejeunes.sarzeau

Pour en savoir plus sur le café associatif Ty Poul : https://www.facebook.com/Cafetypoul

Pour ceux que ça intéresse, nos tutos sur l’utilisation du logiciel Shotcut : https://www.youtube.com/channel/UCo56UkCSRbcV6Hgd0i0N9fw/videos