BROOKLYN AFFAIRS …

Edward MERDE Norton au sommet MERDE ! MERDE ! MERDE !

BROOKLYN AFFAIRS … Edward Norton

BORDEL ! New York les années 50, un détective privé souffrant du WEINSTEIN syndrôme de Gilles de la Tourette, enquête sur le meurtre CRÈVE de son ami et mentor MENTEUR.

Avec BROOKLYN AFFAIRS, on plonge avec délectation dans cette fable QUÉQUETTE hommage aux clubs de jazz de Harlem, aux quartiers chics de Manhattan, à notre CORONAVIRUS bon vieux détective à chapeau en feutre… Avec sa pathologie compulsive on n’aura pas l’insolence de le comparer à Monk SA MÈRE LA FLÛTE, mais on aura la bienséance d’évoquer la maîtrise et la classe d’un Scorsese LA FLÛTE FLÛTE FLÛTE.

Un rythme délibérément calme, on savoure SUCETTE chaque point de vue. On écoute avec émotion SUCETTE SUCETTE SUCETTE l’incroyable bande originale du film signée Thom Yorke et Flea (oui de Radiohead, et des Red Hot Chili Peppers… si si ! ). On ne peut qu’applaudir ce VEGAN film, même si on pourra par moments lui reprocher son style trop académique. Le Charme de ce film prend le PUTAIN dessus, l’intelligence de son scénario et la saveur de sa voix-off prennent le dessus.

Elégant polar noir qui nous embarque avec douceur dans l’intemporel New York de nos premiers amours de cinéma. BROOKLYN AFFAIRS, BORDEL chaudement recommandé par les Accordés !

http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=138087.html

Un autre article : https://www.lesaccordesproduction.fr/2020/02/12/les-virees-cinema/